home > Quelles solutions ? > L’immunothérapie allergénique

L’IMMUNOTHÉRAPIE
ALLERGÉNIQUE (DÉSENSIBILISATION)

Seul traitement de la cause de l’allergie respiratoire, l’immunothérapie allergénique est une méthode de « désensibilisation » du système immunitaire qui peut cibler notamment l’allergie aux acariens.

 

L’immunothérapie, est-ce pour moi ?

L’immunothérapie allergénique s’adresse aux patients (à partir de 5 ans) souffrant d’une allergie respiratoire sévère lorsque les traitements symptomatiques s’avèrent insuffisants.

 

Une efficacité scientifiquement reconnue

Il est démontré que l’immunothérapie allergénique est capable de réduire significativement les symptômes de l’allergie et le recours aux traitements symptomatiques. De plus, elle a des effets à long terme et peut même jouer un rôle préventif contre le développement d’autres allergies ou l’apparition d’un asthme.1 En agissant directement sur la cause, l’immunothérapie allergénique est donc le seul traitement capable de traiter durablement la maladie allergique.

 

Comment ça marche ?

 

 

L’immunothérapie allergénique consiste à administrer au patient des doses croissantes d’allergènes, de manière progressive. En réponse, les cellules immunitaires de l’organisme vont modifier la production de certains anticorps (immunoglobulines) et protéines (interleukines), ce qui va réduire l’hyperréactivité du système immunitaire et l’inflammation qui en résulte.

 

L’administration du traitement peut se faire de différentes façons :
outre la voie sous-cutanée (injections dans le bras), il existe aussi la voie sublinguale (gouttes ou comprimés à déposer sous la langue).

Seul le spécialiste de l’allergie peut prescrire un traitement d’immunothérapie allergénique.

 

Quand débuter une immunothérapie allergénique ?

Dans le cas d’allergies saisonnières comme l’allergie aux pollens, le traitement peut être pris seulement quelques mois pendant l’année. Il est débuté quelques mois avant la saison pollinique et poursuivi pendant toute la durée de celle-ci. Le traitement est repris l’année suivante selon le même protocole. Dans le cas d’allergies perannuelles comme l’allergie aux acariens ou aux poils d’animaux, le traitement se déroule toute l’année.

Pour être efficace à long terme, la durée d’un traitement d’immunothérapie allergénique est de 3 à 5 ans, ou saisons consécutives.

 


[1] Jacobsen L. et al. Specific immunotherapy has long-term preventive effect of seasonal and perennial asthma: 10-year follow-up on the PAT study. Allergy. 2007 Aug;62(8):943-8.